FR
RSS feed Nouvelles

Deux sur deux pour Greipel

main news image
24/05/2013

Après la première étape, André Greipel a également remporté la deuxième étape du Tour de Belgique. A Ninove, il s'est imposé dans un sprint serré devant le coureur de 19 ans, Danny Van Poppel, et le champion de Belgique Tom Boonen. La deuxième étape a débuté vers midi à Knokke-Heist pour se diriger vers les Ardennes flamandes, aussi bien le Bosberg que le Congoberg devaient être montés à deux reprises. Après 35 kilomètres, un groupe de tête de cinq coureurs s'est formé, avec le rouleur Mikhail Ignatyev. Les hommes de tête n'ont pas pris plus de cinq minutes d'avance. Lotto Belisol menait aux commandes du peloton.

A un peu plus de 33 kilomètres de l'arrivée, des bordures se sont créées dans une pluie battante. Lotto Belisol était très bien représenté dans le premier groupe, avec entre autre les deux leaders André Greipel et Jürgen Roelandts. Lors de la deuxième ascension du Bosberg, Ignatyev, le dernier résistant des échappés, a été repris. Le champion du monde Philippe Gilbert est sorti dans le Congoberg avec Francesco Gavazzi et Niki Terpstra. Il restait alors encore douze kilomètres jusqu'à l'arrivée dans l'entité de Meerbeke, où le Tour des Flandres arrivait jusqu'en 2011. La collaboration n'était pas du tout optimale dans le groupe de tête. Lotto Belisol a jeté toutes ses forces dans la poursuite et les trois hommes ont été repris à 700 mètres de l'arrivée. André Greipel a ensuite sprinté vers sa deuxième victoire consécutive et reste leader. Pendant la première étappe il a choisi le Noah Fast, par contre pour la deuxième étappe il a préféré le Helium SL parce que le parcours était vallonné.

André Greipel: "Deux sur deux, ça ne peut pas être mieux. C'est bien entendu un très bon résultat. Les gars ont effectué un très bon travail, surtout dans la poursuite des trois derniers échappés. Lors du sprint, je n'ai pas pu produire mon accélération sur le 11 dents, j'ai donc dû rétrograder et je n'ai pas pu me donner à fond directement. Pourtant, j'y suis encore parvenu. La météo n'était pas bonne aujourd'hui, cela n'a pas rendu les choses faciles, tout le monde a fait un excellent travail pour protéger mon maillot."

"Demain lors du contre-la-montre, je vais tout donner du début à la fin. Avec ce contre-la-montre et les étapes du weekend prochain, cela ne sera pas évident de conserver le maillot. Les prochains jours, nous devrons plus regarder vers d'autres coureurs pour le classement, en fonction de qui fait le meilleur contre-la-montre."

Photos

Vidéo étappe 1

Vidéo étappe 2

Retour