FR
RSS feed Nouvelles

Giro d'Italia 2013 review

main news image
28/05/2013

Le 96ème Giro d'Italia s'est clôturé par une étape de 197 kilomètres à destination de Brescia, où sept circuits locaux de 4,2 kilomètres attendaient les coureurs. Mark Cavendish a remporté sa cinquième victoire d'étape et Vicenzo Nibali a pu enfiler le dernier maillot rose. Chez Lotto Belisol, les neuf coureurs ont terminé ce premier Grand Tour de l'année. Lors de la première semaine, l'équipe avait déjà pu triompher avec une victoire d'étape de Adam Hansen lors de la septième étape. Nos coureurs ont aussi animé ce Giro en se glissant dans les échappées matinales. Francis De Greef termine le Giro à la 21ème place au classement général à 33'20''.

Bart Leysen, directeur sportif: "Nous sommes venus ici avec deux objectifs: une victoire d'étape et un top quinze au classement général. Nous avons atteint ce premier objectif très vite dans ce Giro, déjà lors de la septième étape. Cela a donné du boost au reste de l'équipe. Pas seulement aux coureurs, mais à tous les collaborateurs. Notre sélection était seulement complète quelques jours avant le Giro suite aux blessures, il y avait donc un peu d'incertitude au départ. Nous avons remporté pour la cinquième fois consécutive une étape du Giro, c'est éblouissant. Beaucoup d'équipes retournent chez elles les mains vides. Il y avait 23 équipes au départ et Omega Pharma - Quick Step a déjà cinq victoires d'étapes, Movistar quatre, Astana deux et nous une."

"Ensuite, nous avons visé une deuxième victoire, cela n'a pas fonctionné. Nos coureurs faisaient souvent partie des échappés. Nous avons fait la course aussi bien chaque jour et nous sommes beaucoup passés à l'image, cela aussi est important. Cela montre l'esprit de combativité des gars. Nous aurions également dû être présents lorsqu'il y avait la grande échappée de 19 coureurs, en premier lieu avec Francis De Greef. La lutte pour un bon classement général a échoué. De Greef se classe 21ème et c'est pourtant bien une déception. Nous essayons déjà de viser plus haut depuis quelques années. Ce résultat était simplement le maximum réalisable sur ce Giro, rien d'autre."

"Toute notre équipe a terminé ce Giro. Bien entendu, il faut des circonstances favorables, pour le même prix, on perdait déjà quelques coureurs lors de la première semaine suite aux nombreuses chutes dans les circuits locaux. Mais cela montre aussi leur envie, ils ont persévéré malgré les mauvaises circonstances climatiques. La météo était ici un trouble-fête, mais l'annulation de l'étape de vendredi et le changement de parcours samedi n'ont pas fait de différence pour nous au classement. Bien entendu, les hommes ont dû moins renoncé avec cela, cela vaut pour tout le monde. Qu'il y ait une bonne ambiance dans l'équipe a aussi joué un rôle important. Tous nos coureurs sortent assez bien de ce Giro."

Retour