FR

Philosophie de developpement

Une relation étroite avec nos équipes de professionnels.

Le partenariat avec nos équipes professionnelles constitue un facteur majeur dans le cadre du développement de nos produits. Cette collaboration va bien plus loin que la fourniture de vélos. Ridley travaille ainsi en étroite collaboration avec les coureurs et les mécaniciens pour optimaliser le développement de ses produits. Le retour d’informations des coureurs et des mécaniciens est essentiel. Nos équipes utilisent nos cadres de stock, ce qui nous permet de tester nos produits dans des conditions extrêmes. De la sorte, nous pouvons proposer sur le marché des produits bénéfi ciant d’une fi nition optimale. Ce concept de collaboration porte un nom : la Ridley Partner Development Philosophy.

Grâce à nos racines fl amandes et au sponsoring d’équipes belges de haut niveau telles que Telenet-Fidea et Sunweb-Revor, nous sommes très impliqués en cyclocross sur le plan local. Le retour d’informations de nos coureurs et des mécaniciens a permis de concevoir en 2005 le premier cadre de cross tout en carbone, le X-Night. Soucieux d’améliorer continuellement nos cadres en collaboration avec les coureurs, nous continuons à faire évoluer le X-Night pour qu’il reste le cadre de cyclocross le plus rapide et le plus techniquement évolué du peloton.

A l’origine, nous collaborions essentiellement avec des équipes d’espoirs, ce qui nous permettait de tester intensivement nos cadres, ces coureurs s’entraînant beaucoup dans les conditions les plus extrêmes. En 2005, l’UCI a lancé le Pro Tour et nous avons signé un contrat de 4 ans avec l’équipe belge Lotto (Silence-Lotto). Cette collaboration avec Lotto a permis à Ridley d’atteindre un niveau inédit. En plus de remporter de nombreuses victoires, Ridley a ainsi pu travailler très étroitement avec les coureurs et les mécaniciens, ce qui est essentiel pour nos ingénieurs. 

Après des années de recherches, nous avons identifi é 2 tendances au niveau du développement: celle de l’accroissement de la rigidité et celle de la course à la légèreté (recherche d’un rapport poids/rigidité optimal): Nos sprinters désiraient ainsi un cadre doté d’une rigidité maximale alors que nos grimpeurs exigeaient un cadre allégé refusant tout compromis en matière d’agilité. Ces 2 exigences, nous avons pu les rencontrer en 2006. Le cadre Noah, ultra-rigide, a été développé pour les meilleurs sprinters, tels que Robbie McEwen. Pour les grimpeurs, nous aussi lancé le cadre Helium, particulièrement léger. Ridley a poursuivi le développement du cadre Helium en 2007, parvenant à concevoir au fi nal un vélo descendant sous la barre des 6,8 kg, le poids minimum imposé par l’UCI.

Conclusion: nous devons désormais travailler pour optimiser l’aérodynamique. Avec notre cadre Noah, nous avions déjà constaté que nous pouvions construire des cadres offrant une rigidité supérieure à celle que peuvent physiquement supporter les coureurs. Et avec le cadre Helium, nous disposions d’un vélo déjà plus léger que celui que peut règlementairement utiliser un coureur. Contrairement à de nombreuses autres marques, l’objectif de Ridley ne se limitait pas à optimaliser seulement l’aérodynamique. A nos yeux, un vélo parfaitement profi lé constitue seulement la base de travail pour étudier les diffi cultés que représente la résistance aérodynamique. C’est ainsi que Ridley a lancé en 2008, en pionnier pour l’industrie du vélo, le Ridley Aero Project (aujourd’hui appelé FAST-concept). Après 2 années de tests intensifs en souffl erie et sur piste, Ridley présente aujourd’hui les nouveaux cadres Dean et Noah. Ces cadres ont été étudiés jusque dans les moindres détails et ils bénéfi cient des technologies F-Splitfork et F-Surface. Et au Tour de France 2011, Ridley a aussi présenté le F-Brake, le premier frein “réellement” intégré (pour plus d’infos, www.fast-concept.com).

En 2009 et 2010, nous avons collaboré avec l’équipe Katusha, nouvelle venue dans le Pro Tour. En 2011, nous étions partenaires de l’équipe Pro Team Vacansoleil-Dcm. Les deux équipes souhaitent pouvoir présenter les vélos les plus rapides du monde. Les coureurs utilisent les cadres Noah et Helium pour les étapes routières classiques et le Dean pour les contre-la-montre.

Ridley est également présent dans le monde du triathlon avec l’équipe belge U-place (Bart Aernouts, Tine Deckers,..) et, le team italien Peperoncino. Les développements du FAST-concept jouent également un rôle crucial sur nos vélos de triathlon.Notre avenir demeure l’aérodynamique. En 2010, Ridley Bikes a déménagé dans un bâtiment haute technologie d’une superfi cie de pas moins de 12.000 m². Ce nouveau siège bénéfi cie des echnologies les plus récentes, ce qui nous permet de concevoir les meilleurs vélos du monde. Ridley Bikes disposera également dès 2011 de sa propre souffl erie. Ce qui nous permettra d’exploiter de façon optimale notre technologie aérodynamique.

En 2012, nous avons signé un contrat avec l’équipe WorldTour Lotto-Belisol. Cet investissement sur le long terme profi tera à chacune des parties et permettra à Lotto-Belisol de laisser s’épanouir des coureurs belges et internationaux. Avec des coureurs de talent comme Jurgen Van den Broeck et Andre Greipel, Lotto-Belisol sera une sérieuse prétendante aux maillots jaune et vert dans le futur. Le projet Lotto-Belisol cadrait parfaitement avec l’ambition de Ridley. Une équipe WorldTour belge, avec de nombreux coureurs belges, roulant tous sur un vélo belge.

Le rêve pour Ridley ! We are Belgium !