• Sign up for our monthly updates, news and special offers Click here

Découvrez l'histoire du Ridley

Vélos haut de gamme depuis 1997

« À PROPOS DE RIDLEY »

Là où tout a commencé
Ridley a été fondée par Jochim Aerts en 1997. Ce dernier a grandi à Balen, une petite ville des Flandres belges. Comme de nombreux enfants vivant dans un pays où le cyclisme fait partie du patrimoine culturel, Aerts aspirait à devenir le nouveau Merckx. Emboîtant le pas à son grand frère qui courait à haut niveau en « espoirs », Aerts se mit en selle. Il embrasse la compétition à l’âge de 14 ans. Mais à l’aube de ses 19 ans, il réalise que son rêve de se faire un nom dans le monde du vélo impliquerait de prendre d’autres chemins.

De coureur à créateur
Nourrissant sa passion pour le cyclisme, Aerts accepte un poste au sein de Bio Racer implantée en Belgique. Il commence par peindre des vélos avant d’occuper un poste de soudeur. Après avoir appris les rouages de la construction cycliste, il prend l’ambitieuse décision de se lancer dans la création de ses propres vélos de rêve. Son but ultime : créer des vélos sur mesure, adapté au style et aux objectifs de chaque coureur, tout en reflétant la personnalité unique de son propriétaire. 
 
Innovation Ridley
En 1990, Aerts fonde sa première entreprise nommée NV Race Productions. La société fabrique des vélos personnalisés pour des boutiques de cyclisme belges locales. Sept ans plus tard, Aerts fait le dernier pas vers la concrétisation de son rêve en créant Ridley Bikes. Il choisit le nom de l’entreprise en hommage à son réalisateur britannique préféré : Ridley Scott.

Depuis sa création, Ridley reste à la pointe de l'innovation produit. La première création audacieuse de l'entreprise a été celle d'un tube de direction conique, qui sera ajoutée au modèle de vélo Ridley Damocles, en 2001. Ce tube de direction conique deviendra par la suite une norme de l’industrie cycliste.

En ce qui concerne les innovations matérielles, Ridley a non seulement fait preuve d’une grande imagination pour trouver de nouveaux matériaux pour fabriquer des vélos légers et fiables, mais elle a également placé la barre particulièrement haut pour l'utilisation de ces matériaux. Sa technologie FAST brevetée est à la pointe de l'aérodynamique. Celle-ci est inspirée par la nature, soigneusement testée en laboratoire et perfectionnée sur le terrain.

« Test sur le terrain » réussi
Les innovations de Ridley sont mises à l'épreuve depuis 2002, année durant laquelle l’entreprise a commencé à sponsoriser des cyclistes professionnels. Tom Vannoppen est le premier pro à rouler avec Ridley. Il a décroché une médaille d'argent aux Championnats du monde de cyclocross (2002 Zolder, Belgique) sur sa machine Ridley. Dès 2002, Mario de Clercq devient l’un des premiers cyclistes à avoir adopté Ridley et arrache la victoire à Vannoppen aux Championnats du monde cette même année. Aujourd’hui Ridley compte 15 titres mondiaux, soit un par an depuis ses débuts en sponsoring professionnel.

Ridley est désormais un nom connu des meilleurs cyclistes professionnels, notamment l'actuelle championne d'Europe Marianne Vos, qui est également dix fois championne du monde et deux fois championne olympique. Ridley compte également dans ses rangs des équipes dynamiques, dont la Lotto-Soudal basée en Belgique, qui manie avec brio et expertise ses vélos.

Tournée vers l'avenir
Grâce à l'esprit de compétition, le perfectionnisme et le dynamisme d'Aerts, Ridley continue de repousser les limites en matière de création et d'amélioration. Alors que les vélos Ridley des premières années peuvent différer des modèles les plus récents, la mission de l'entreprise reste la même : fournir des machines de pointe qui reflètent l'individualité de chaque coureur.