• Sign up for our monthly updates, news and special offers Click here

Le Noah a avancé
#FromMcEwenToEwan

Découvrez l'évolution de notre modèle aéro
De Robbie McEwen à Caleb Ewan. Notre Noah est parti de loin. Apparu pour la première fois au Tour de France 2006, avec un maillot vert à la clé sur le podium à Paris. Beaucoup de choses ont changé, mais pas toutes. Le Noah a évolué en Noah Fast, mais il reste le vélo préféré du principal sprinter australien. Découvrez l'histoire #FromMcEwenToEwan.
Le Grand Départ du Tour 2006 a été donné le 1er juillet à Strasbourg. La première étape étant un prologue, il nous a fallu attendre la seconde étape pour la toute première apparition du Noah sur la Grande Boucle. Robbie McEwen gagnait déjà l'étape 3 à Esch-sur-Alzette et offrait à Ridley le premier maillot vert de l'histoire de la société. McEwen a étoffé son palmarès à Saint-Quentin et à Vitré et a porté le vert depuis l'étape 4 jusqu'aux Champs-Elysées.
McEwen offrant au Noah sa toute première victoire d'étape.
Fêtant sa victoire après la ligne d'arrivée avec ses coéquipiers.
Vous vous souvenez des roues arrière ? McEwen gagnant le maillot vert sur les Champs-Elysées.
15 années ont passé depuis notre premier parrainage UCI Pro Tour, à l'origine avec l'équipe Lotto, jusqu'à aujourd'hui. Avec une unique pause de trois ans, lorsque Ridley était le fournisseur vélo de Katusha en 2009-2010 et de Vacansoleil en 2011. À part les trois majeurs (Specialized, Trek, Giant), aucune autre marque n'a été présente en continu sur le World Tour actuel depuis sa création en 2005. Nous en sommes fiers. Et le Noah a joué un rôle de premier plan dans cette histoire, en tant que chouchou d'un sprinter.
"À part les trois majeurs, aucune autre marque n'a été présente en continu sur le World Tour depuis sa création en 2005. C'est notre fierté."
– Ridley
Revenons sur nos premières années comme sponsor Pro Tour. Cet engagement nous a offert l'occasion de collaborer avec des athlètes d'envergure mondiale comme Robbie McEwen, qui a offert à Ridley des retours d'expérience et des idées nouvelles pour développer des produits à la pointe.

Les vélos de course de l'époque manquaient de rigidité et Robbie voulait créer un vélo qui convertirait la totalité de l'effort en propulsion, ce qui a mené à la première génération de Noah. Grâce à cette collaboration étroite, nous avons réussi à développer le vélo le plus rigide du peloton. 
McEwen est devenu un ami de la maison, passionné par les matériaux et la R&D. Comme, à l'époque, il vivait en Belgique, il est souvent venu à l'usine à la recherche d'optimisations continues. Ce qui a mené à déplacer l'accent de la rigidité aux améliorations aérodynamiques et au lancement du Noah ISP (Integrated Seat Post - tige de selle intégrée). Ce vélo a intégré la F-Surface et la F-Split Fork pour la première fois.

Au fil du temps, il existait une telle confiance entre McEwen et Ridley que le cycliste australien a rejoint notre nouvelle équipe, Katusha. Il a couru deux ans sur Ridley avec l'équipe, avant qu'il ne change pour ses 18 derniers mois de carrière, prenant sa retraite en 2012.

Les développements sur le Noah ne se sont cependant pas arrêtés. La transformation entre le Noah de première génération et le Noah Fast actuel est frappante. Regardez son évolution ci-dessous
McEwen sur le Noah de première génération.
McEwen sur le Noah ISP avec Katusha.
Dans l'équipe Lotto Soudal, le nouveau sprinter australien principal Caleb Ewan a été familiarisé au Noah Fast, qui relie l'histoire au présent de Ridley. Ce qui relie McEwen à Ewan. Caleb fera sa première apparition dans le Tour, mais les enjeux sont importants. Avec 17 victoires au sprint sur le circuit mondial et deux victoires convaincantes dans le récent Giro d'Italia, les performances d'Ewan promettent d'ajouter plus de pages à l'histoire du Noah Fast sur le Tour de France.

Du vélo le plus rigide sur le marché au lauréat du prix Aero du magazine allemand TOUR. D'une vraie machine de sprint à un vélo aérodynamique complet. Notre Noah est parti de loin. 

L'histoire du Noah Fast

NOAH DE PREMIÈRE GÉNÉRATION (2006-2008)

Vélo le plus rigide du peloton en 2006. A transformé chaque watt produit par Robbie en propulsion. Accueillait déjà l'ISP (tige de selle intégrée). Monté par Robbie McEwen.

Noah ISP (2009-2013)

Les optimisations aérodynamiques étaient cruciales, d'où le cadre entièrement en tubulure en forme de goutte. La F-Surface et la F-Split Fork ont été introduites. Tout ceci sans compromettre aucunement la rigidité. Monté par Robbie McEwen.

Noah FAST IBS (2013-2015)

Première étape vers l'intégration des composants pour des raisons d'aérodynamisme avec l'intégration du concept FAST (Future Aero Speed Technology). Notez les freins F-Brakes intégrés sur la fourche et les haubans et bases arrière.

Noah SL (2016-2018)

L'accent a été davantage mis sur la réduction de poids et le confort pour rendre le vélo plus accessible aux cyclistes du quotidien. Les tubulures en forme de goutte ont été tronquées à la suite des tests en soufflerie. Des intégrations supplémentaires ont également été faites autour du té de fourche.

Noah Fast (2018 - AUJOURD'HUI)

Conçu de nouveau à partir de zéro, ce qui place le vélo à un tout autre niveau en termes d'optimisation de la géométrie (ajustement) et d'intégrations cadre-fourche. Grâce aux gains de poids supplémentaires et au confort amélioré, on a prolongé la tendance à l'accessibilité. Monté par Caleb Ewan.

Découvrez le Noah Fast